Fairy Tales for a Fairer World

Contes de fées pour un monde meilleur - Cuentos de Hadas para un mundo más justo

In the Storybook, classic characters take on new adventures in the setting of traditional fairy tales from around the world, whilehighlighting issues such as climate change, epidemics, displacement, and inequality

rEMERCIEMENTS

Nous remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui ont contribué à la préparation de ce livre, que ce soit en participant à une séance de remue-méninges, en lisant les premières versions du texte, et en partageant leurs idées, commentaires ou conseils. Merci de votre soutien et de votre confiance ! Nous exprimons également notre gratitude à la Genève internationale, qui incarne la longue tradition d’accueil d’organisations internationales de la ville et sa région. 

Louise Agersnap (Organisation mondiale de la santé), Abdulaziz Almuzaini (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture), Charles Avis (Secrétariat des Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm), Salman Bal (Office des Nations Unies à Genève), Sarah Bel (United Nations Development Programme), Christophe Barrull (Office des Nations Unies à Genève), Jana Bauerova (Office des Nations Unies à Genève), Jurgen Baumhoff (Hotel Intercontinental, Genève), Alejandro Bonilla (Greycells), Alison Bellwood (The World’s Largest Lesson/Project Everyone), Mark Boerrigter et son équipe (Saxion University of Art and Technology, Pays-Bas), Flore-Anne Bourgeois Prieur (Plan International), Daniella Bostrom (ONU-Eau), Esther Cappelli (Office des Nations Unies à Genève), Paola Ceresetti (Mission suisse auprès de l’ONU et des organisations internationales à Genève), David Chikvaidze (Office des Nations Unies à Genève), Xavier Cornut (Action pour la Genève internationale et son rayonnement), Olivier Coutau (République et Canton de Genève), Tatjana Darany (Fondation pour Genève), Ahmad Fawzi (Office des Nations Unies à Genève), Kim Florence (Organisation internationale pour les migrations), Raushana Garcia-Wickett (Office des Nations Unies à Genève), Natacha Guyot (Action pour la Genève internationale et son rayonnement), Keith M. Harper (Représentant permanent des Etats-Unis auprès du Conseil des droits de l’homme, Genève), Barbara Hayden (Mission américaine, Genève), Tereza Horejsova (Diplo Foundation), Kira Kruglikova (Office des Nations Unies à Genève), Luca Lamorte (Fondation Kofi Annan), Sarah Landelle (Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes), Brigitte Leoni (Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes), Rhéal LeBlanc (Service d’information des Nations Unies), Anne-Sophie Lois (Plan International), Daniela Morris (correctrice), Shannon O’Shea (Fonds des Nations Unies pour l’enfance, New York), Jemini Pandya (Union interparlementaire), Sarah McConville (étudiante), Irena Mihova (Office des Nations Unies à Genève), Céline Molinière (Greycells), Beatrice Montesi (Alliance mondiale pour une meilleure nutrition), Corinne Momal-Vanian (Office des Nations Unies à Genève), Naïs Mouret (Fédération mondiale des associations pour les Nations Unies), Gareth Paul (correcteur), Francesco Pisano (Office des Nations Unies à Genève), Tom Peyre-Costa (Interpeace), Rachel Phillips (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), Natalie Pierce (ex-stagiaire, Office des Nations Unies à Genève), Aziyadé Poltier-Mutal (Office des Nations Unies à Genève), Roxana Radu (Diplo Foundation), Céline Reyboubet (Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm), Jean Rodriguez (Commission économique pour l’Europe), Mirta Roses Periago (ex-directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé), Ségolène Samouiller (Université de Genève), John Scott (Centre for Public Service Communications), Edwin Schupman (Smithsonian National Museum of the American Indian), Laura Schmid (République et Canton de Genève), Markus Schmidt (Office des Nations Unies à Genève), Xavier Seigneurin (Commission économique pour l’Europe), Alina Silborn (étudiante), Lila Silborn (étudiante), Mikael Simble (Fonds des Nations Unies pour l’enfance), Gabrielle Tayac (Smithsonian National Museum of the American Indian), Marina Tejerina Ortega (Commission économique pour l’Europe), Manuela Tortora (Greycells), Sandrine Tranchard (Organisation internationale de normalisation), Bobir Tukhtabayev (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), Hester van der Ent (Saxion School of Art and Technology, Pays-Bas), Alessandra Vellucci (Office des Nations Unies à Genève), Besa Veselaj (Fonds des Nations Unies pour l’enfance), François Vioud (Office des Nations Unies à Genève), Sara Sahli (Office des Nations Unies à Genève), Marilena Viviani (Fonds des Nations Unies pour l’enfance, Genève), Michele Zaccheo (Office des Nations Unies à Genève).